logo Essonne

N 1 pour la charte

  • Posté le : Mercredi 20 Décembre 2006
  • Actualisé le : Mardi 9 Janvier 2007
  • |

Le 9 décembre 2006, le Conseil général de l’Essonne et le Rectorat de Versailles signaient un addendum à la charte signée, un an plus tôt, par laquelle les deux institutions s’engageaient à unir leurs efforts pour attirer les jeunes vers les filières et métiers scientifiques. Retour sur un an de collaboration étroite.

Signature de l'addendum à la charteSignature de l'addendum à la charte du Conseil général de l'Essonne et du Rectorat de Versailles par Mme Testenoire, Inspectrice d'Académie et David Ros, Vice-Président du Conseil général de l'Essonne.
© Conseil général de l'Essonne

La signature d’une charte

Il y a un an, en octobre 2005, le Conseil général de l’Essonne organisait, en partenariat avec le Rectorat de l’Académie de Versailles, un grand colloque « Développer le goût des sciences. Rendre les métiers scientifiques accessibles aux jeunes. Quelles actions ? ». De l’ordre de 300 participants venus de toute la France étaient rassemblés dans 6 ateliers portant sur les thèmes les plus divers (les nouvelles technologies, les programmes scolaires, la culture scientifique…) afin d’aider les organisateurs à identifier des solutions pratiques. A l’issue de la manifestation, une charte était signée par les deux institutions.
-> consulter la charte

Un an de collaboration

Suite à la signature de la charte, les deux institutions ont déployés des efforts pour répondre aux objectifs qu’ils s’étaient donnés. Ainsi le Rectorat a identifié des professeurs référents en sciences pour les établissements du second degré. Ceux-ci ont été réunis le 21 juin à l’Université d’Evry, ce qui a permis de leur présenter différentes opérations auxquelles ils pouvaient participer et inciter leurs collègues à participer.
De son côté, le Conseil général a établi, à l’intention des enseignants, un Guide des activités scientifiques qui a été mis en ligne sur la Banque des savoirs. Ce guide répertorie des actions (animations, expositions, conférences, dispositifs d’aide…) que les enseignants peuvent organiser dans leur établissement.
Les appels à projets lancés par le Conseil général ont été systématiquement relayés auprès des établissements par le Rectorat et l’Inspection académique qui ont ensuite été invités à participer aux comités techniques de sélection des projets.
Des articles illustrant des parcours de scientifiques ont été publiés dans le Journal de l’Essonne et la Banque des savoirs.

De nouvelles perspectives

Enfin, les deux institutions ont décidé d’organiser un Forum des métiers scientifiques et techniques. Celui-ci s’est tenu à l’Université d’Evry les 8 et 9 décembre. Il a permis de recevoir de l’ordre de 1600 personnes, 1400 élèves accompagnés de leurs enseignants et 400 visiteurs individuels. Afin de mieux prendre en compte certaines des suggestions faîtes au cours du colloque, les deux institutions ont décidé de signer à l’issue du forum un addendum à la charte initiale. Cet addendum devrait permettre de renforcer encore les actions entreprises par les deux institutions, conjointement ou séparément.
-> consulter l'addendum