logo Essonne

Trois chouettes pour donner goût aux sciences

  • Posté le : Lundi 23 Novembre 2009
  • |
  • par : R. Brillaud

Samedi 21 novembre, deux livres, Oh l'Univers !et Le prince des nuages, ainsi que le festival Les chercheurs font leur cinéma, ont été primés lors de la première édition du prix Le goût des sciences, destiné à récompenser des initiatives de vulgarisation scientifique.

Lauréats - Prix 2009 le goût des sciencesLauréats - Prix 2009 le goût des sciences
© Philippe Devernay - MESR - Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche

Volée de chouettes, samedi, au musée du Quai Branly. En clôture de la 18e édition de la Fête de la Science, Valérie Pécresse, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a en effet distribué trois reproductions à l’identique de la Jeune chouette du sculpteur François Pompon (1855-1933). Trois trophées animaliers, symbolisant la connaissance et le savoir, qui viennent récompenser les lauréats du tout premier prix Le goût des sciences.

Lancé cette année pour "mettre en lumière et médiatiser les initiatives de vulgarisation scientifique," le prix a été attribué par un jury d’une vingtaine de personnes, regroupant scientifiques, journalistes et auteurs, et présidé par l’ingénieur des mines Alexandre Moatti. Les trois trophées viennent saluer ceux qui relèvent le défi de "réconcilier les sciences et la société," a rappelé la ministre, à l’initiative du projet.

Le prix du "Livre généraliste" a été attribué à Oh l’Univers ! (Dunod, 2009), de Jacques Paul et Jean-Luc Robert-Esil, deux spécialistes des astroparticules au CEA et à l’IN2P3. À travers cent questions-réponses, ce "petit guide de voyage" transporte le lecteur de la Terre aux confins du cosmos. Le style ne manque pas d’humour, comme en témoigne la description de la naissance du monde par l’un des auteurs : "L’Univers ressemble à une béchamel ; quand la température baisse, comme il n’y a personne pour remuer, des grumeaux se forment…"

Affiche du prix 2009 le goût des sciences© MESR - Ministère de l'enseignement supérieur et de la rechercheChristophe Galfard, lui, a reçu le prix de "La science expliquée aux jeunes" pour son roman Le prince des nuages (Pocket jeunesse, 2009). Docteur en physique théorique et ancien élève du célèbre astrophysicien britannique Stephen Hawking, il souhaitait donner envie aux jeunes d’en savoir plus sur le changement climatique. En contant les aventures de héros nés dans les nuages et combattant un Tyran voulant transformer le climat de la planète, il distille dans son récit les bases scientifiques pour comprendre ce qui se passe aujourd’hui.

Enfin, le prix "Les scientifiques communiquent" a primé l’assocation Doc’up, pour l’organisation du festival Les chercheurs font leur cinéma - dont la 3e édition doit se clore le 28 novembre prochain à la Cité des sciences et de l’industrie. Ce festival présente des courts métrages réalisés par des doctorants de l’université Pierre et Marie Curie, mettant en scène leur sujet de recherche et ses enjeux. Les petits films, le plus souvent drolatiques et ingénieux, sont notamment projetés dans les lycées et suivis de débats.

Valérie Pécresse a également profité de la cérémonie pour révéler les résultats du dernier sondage CSA sur les Français et la science. Elle s’est félicitée que 92 % des Français accordent une bonne image aux chercheurs, soulignant que 70 % conseilleraient à l’un de leurs enfants ou de leurs proches d’embrasser cette carrière. Néanmoins, le sondage montre aussi que 56 % des jeunes de 15 à 24 ans s’estiment mal informés sur les avancées de la recherche en France. De quoi justifier une nouvelle envolée de chouettes en 2010 !