logo Essonne

Glossaire

Recherche alphabétique :

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Résultat(s) :

Galileo (système de radionavigation)

Le 10 février 1999, la Commission européenne a rendu public le projet Galileo. Ce système, développé en collaboration avec l'Agence spatiale européenne (ESA) (accord du 26 mai 2003), est basé sur une constellation de 30 satellites qui couvriront la totalité du globe, avec un réseau de stations de contrôle au sol.
Contrairement aux systèmes américain et russe, financés et contrôlés par des autorités militaires, le système de radionavigation Galileo a été conçu pour un usage civil uniquement, notamment dans les :
• transports (contrôle du trafic aérien, des réseaux routiers et ferroviaires, suivi des marchandises…) ;
• services sociaux (par exemple l'aide aux handicapés ou aux personnes âgées) ;
• services douaniers et justice (localisation des suspects, contrôles aux frontières) ;
• travaux publics (systèmes d'information géographique) ;
• systèmes de recherche et de sauvetage.
Galileo devrait permettre à l'Union européenne de disposer d'un système plus précis, fiable et sécurisé que le GPS, qui offre actuellement des performances en demi-teinte (manque de précision, couverture aléatoire des régions situées à de hautes latitudes, ruptures de signal…). Afin que les utilisateurs puissent recevoir des signaux GPS et Galileo sur un même récepteur, des standards communs aux deux systèmes ont été établis. Après s'être opposés au projet européen, les États-Unis ont en effet accepté de signer, le 26 juin 2004, un accord avec l'Union européenne garantissant la compatibilité entre Galileo et GPS.
Le lancement des 30 satellites et la mise des composantes au sol s’élève de 3,2 à 3,4 milliards d'euros.

Source : Centre d'information sur l'Europe

Rechercher dans le glossaire

Free download porn in high qualityRGPorn.com - Free Porn Downloads