logo Essonne

Glossaire

Recherche alphabétique :

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Résultat(s) :

Glonass

Créé pour concurrencer le GPS américain sur son territoire, le programme du système de positionnement par satellite russe Glonass (Global Orbitography Navigation Satellite System) a débuté en 1982 et a été déclaré complètement opérationnel en 1993 par les autorités russes. Mais il a connu beaucoup de difficultés du fait de la faible durée de vie de ses satellites (2 à 3 ans) contraignant le système à fonctionner avec seulement 7 satellites opérationnels simultanément durant une certaine période. À l’heure actuelle 12 satellites sont toujours en service. Cependant un redéploiement du système est actuellement en cours avec des satellites Glonass-M ayant une plus longue durée de vie (7 à 8 ans) et de meilleures caractéristiques de transmission afin de reconstituer la constellation Glonass. Celle-ci devrait être complète et le système opérationnel à l'horizon 2008. La constellation Glonass possède 24 satellites en orbite à 19 100 km d’altitude sur 3 orbites circulaires. Il possède 2 types de signaux de navigation : un signal de navigation de précision standard et un signal de navigation de haute précision. Ces deux signaux permettent d’obtenir une précision d’environ 55 m. Cependant un signal plus précis est mis exclusivement à la disposition des militaires russes. Pour qu’un positionnement puisse être effectué, il faut un minimum de 4 satellites.
Tout comme le GPS, la partie au sol du système possède 5 stations dont la principale se trouve à Moscou. Globalement le système Glonass fonctionne à peu près de la même manière que son homologue américain.

Source : SupInfo (École supérieure d'informatique)

Rechercher dans le glossaire

Free download porn in high qualityRGPorn.com - Free Porn Downloads