logo Essonne

Vue d’artiste de SOLEIL

Vue d’artiste de SOLEIL

Sur cette vue d’artiste de SOLEIL, des paquets électrons, émis par un canon à électrons comparable au tube cathodique de nos anciennes télés, traversent un injecteur linéaire, le LINAC, où ils sont accélérés une première fois quasiment à la vitesse de la lumière. Ils pénètrent ensuite dans un deuxième injecteur, circulaire : le Booster. Ils y atteignent leur énergie nominale : 2,75 GeV. Ils sont ensuite injectés dans l'anneau de stockage où ils vont tourner pendant des heures en émettant le rayonnement synchrotron. Cette lumière est extraite de l’anneau par des "fenêtres" et alimente les lignes de lumière, lieux où se déroulent les expériences scientifiques.

Informations

  • CréditSynchrotron

Restez connecté

Suivez-nous : Page Facebook Page Twitter

Lettre d'information :

Vidéo

Cette vidéo nécessite le plug-in gratuit Flash 8.
Il semble que vous ne l'avez pas.
Cliquer ici pour le télécharger

Interview de Xavier Raepsaet - La propulsion nucléaire spatiale

Portraits d'experts

  • Romina Aron Badin, les primates au coeur
  • Jacques-Marie Bardintzeff, une vie consacrée aux volcans
  • Catherine Charlot-Valdieu :  Home sweet home
  • Didier Labille, l’astronomie en amateur professionnel