logo Essonne

À la maison, des savoirs en complément

  • Posté le : Lundi 1 Janvier 2007

Proposer aux élèves des compléments à leurs cours, sous forme de vidéos diffusées gratuitement sur Internet : c’est l’objet du site "Canal Éducatif à la Demande". Ici, ni QCM (questionnaires à choix multiples), ni manuels en ligne, mais des films d’un format court, réalisés par les professeurs eux-mêmes, et évalués par les internautes, c’est à dire le plus souvent leurs élèves !

Vidéo Pythagore du site canal éducatifErwan Bomstein-Erb est à l’initiative de ce premier site participatif de vidéos éducatives et culturelles destinées aux élèves et à leurs parents.
© Canal Educatif à la Demande

Quel rapport entre une vidéo replaçant Pythagore dans la Grèce du sixième siècle avant Jésus-Christ, une interview par des lycéens de Farid Azouani, jeune directeur de société, et le commentaire détaillé d'un tableau, "le Saint Sébastien", exposé au Louvre ? Tous ces petits films ont trouvé leur place sur "Canal Éducatif à la Demande" (CED : www.canal-educatif.fr), un site Internet encore inclassable, initié par un professeur n'ayant pas lui-même un profil très académique… Le résultat est extrêmement prometteur !

D'abord diplômé d'HEC (l'école des Hautes Etudes Commerciales), puis agrégé de philosophie, Erwan Bomstein-Erb a créé le premier site participatif de vidéo éducative et culturelle à la demande. Petite explication de texte : "participatif", ce site l'est car les films qui y sont diffusés sont réalisés par des enseignants, parfois en collaboration avec des élèves. Ensuite, ces "vidéos éducatives et culturelles" doivent redonner aux élèves l'envie d'apprendre. "En tant qu'enseignant, j'ai été frappé, explique Erwan Bomstein-Erd, de voir à quel point les enfants ne parviennent pas à donner du sens aux connaissances qu'ils acquièrent à l'école, à relier ce qu'ils apprennent en classe au monde extérieur. Dans l'établissement où j'enseignais, les élèves étaient issus de milieux modestes, avaient très peu d'accès à la culture. Or Internet peut être un véritable outil de démocratisation des contenus éducatifs." Enfin, ce site fonctionne, comme tout site Internet, à la demande. "On ne peut pas demander à une chaîne de télévision de rassembler des milliers de personnes devant une émission sur Pythagore ou sur Newton, explique Erwan Bomstein. En revanche, avec Internet, professeurs et élèves peuvent proposer et/ou consulter des petits contenus, dont la somme finit par constituer un patrimoine important."

Pour l'instant, trois thématiques ont été retenues : " Sciences et technologies", avec la volonté de relancer les vocations pour les métiers scientifiques auprès des jeunes ; "Economie et voies de réussite", afin que les jeunes puissent mieux se représenter la vie professionnelle au travers de récits d'entrepreneurs ou de personnalités "remarquables" ; "Arts et création", pour présenter les grandes œuvres du patrimoine et faciliter l'accès à une culture artistique peu dispensée dans les écoles.

Le site, lancé il y a à peine un an, fonctionne encore de façon expérimentale ; une dizaine de professeurs pionniers ont participé à l'écriture des scénarios des films, et œuvré à leur réalisation. Originalité du site : un espace important est prévu pour l'évaluation des films par les internautes, qui peuvent les noter et les commenter. En janvier 2007, "Canal Éducatif à la Demande" devrait connaître un développement professionnel. "Nous souhaitons pouvoir mettre à disposition des enseignants une équipe éditoriale pour les guider véritablement dans l'écriture des films, puis une équipe de production (comprenant cadreurs, ingénieurs du son et monteurs), afin de réaliser des contenus réellement professionnels", explique Erwan Bomstein-Erb.

Redonner du sens à l'école, procurer un accès démocratique au patrimoine culturel, réinvestir le temps du domicile à côté de la télévision pour un service à la carte, associer l'école, les entreprises, les musées, les centres de recherche pour replacer l'élève au centre des savoirs : le projet ne manque pas d'ambition. Espérons que les financements suivront…

Restez connecté

Suivez-nous : Page Facebook Page Twitter

Lettre d'information :

Vidéo

Cette vidéo nécessite le plug-in gratuit Flash 8.
Il semble que vous ne l'avez pas.
Cliquer ici pour le télécharger

Interview de Xavier Raepsaet - La propulsion nucléaire spatiale

Portraits d'experts

  • Romina Aron Badin, les primates au coeur
  • Jacques-Marie Bardintzeff, une vie consacrée aux volcans
  • Catherine Charlot-Valdieu :  Home sweet home
  • Didier Labille, l’astronomie en amateur professionnel