logo Essonne

Mettre en place un Agenda 21 au collège

  • Posté le : Lundi 7 Avril 2008
  • |
  • par : G. Tixier

En décembre dernier, trois élèves de 5e du collège de Jean Zay de Morsang-sur-Orge passaient un grand oral devant un jury du Conseil général de l’Essonne. L’enjeu ? Obtenir le soutien du département de l’Essonne pour leur vaste projet d’Agenda 21 scolaire. Mission accomplie ! Reste maintenant à mobiliser élèves, enseignants, personnels technique et administratif…

Depuis 1992, le collège Jean Zay multiplie les actions d'éducation à l'environnement : aménagement des espaces verts, participation à des opérations de nettoyage, sensibilisation au tri sélectif, à la qualité de l'air et de l'eau, mobilisation en faveur de l'écomobilité (mise en place de moyens de transport non polluants et création d'un parc à vélos - voir notre article
Préférer le vélo à la voiture pour venir au collège)… Cette année le collège a décidé de franchir un pas, en inscrivant l'ensemble de cette démarche dans le cadre d'un projet d'Agenda 21 scolaire. Il se donne trois ans pour changer les habitudes et devenir un modèle de développement durable. Derrière cette initiative, un professeur de SVT, Francis Chavanne qui a su mobiliser, en plus de ses élèves, ses collègues et l'ensemble du personnel de l'établissement.

Mais au fait, c'est quoi un Agenda 21 (voir notre dossier L'Agenda 21, un jeu d'équilibre) ? Ophélie, Éloïse et Sarah, les trois élèves de 5e qui ont défendu le projet devant le Conseil général expliquent : "C'est un programme d'actions pour mettre en œuvre les trois piliers du développement durable : l'énergie, l'environnement et la solidarité."Bac à papier pour recyclage - Collège Jean ZaySarah présente les bacs à papier que les élèves installent dans toutes les classes. Le recyclage du papier permet d'économiser les ressources naturelles et de réduire les volumes de déchets.
© G. Tixier / Banque des savoirs
Leur classe, encadrée par Francis Chavanne et Julie Laure Shernaki, professeur de français, s'est constituée en petits groupes qui se sont repartis les missions : faire éteindre les lumières inutiles, collecter le papier pour le recycler, réduire les consommations énergétiques, mettre en œuvre le tri des déchets au niveau du restaurant scolaire, agir en faveur de la biodiversité et enfin mieux gérer le garage à vélos… Les 28 élèves de 5e se sont inscrits volontairement dans chacun des six groupes, dont les thèmes ont été définis et sont supervisés par les professeurs.

"Dans toutes les classes, on colle des autocollants au-dessus des interrupteurs pour inciter à éteindre la lumière" raconte Mayline dont le groupe parcourt le collège pour vérifier que la consigne est bien respectée. Carla a préféré s'engager pour la biodiversité : "On va essayer de replanter un arbre dans la cour mais aussi développer des lieux de vie animale en installant une vieille souche par exemple." Victor, lui, fait partie du groupe chargé des économies d'énergie et à ce titre recueille les factures d'eau, d'électricité, de gaz pour connaître et suivre les consommations. "Pour le moment, on essaye de faire passer le message : ne pas jouer avec l'eau, bien fermer les robinets, éviter le gaspillage !"

En toute logique Valentin, qui chaque jour vient au collège en vélo, milite pour les transports propres et dresse un rapide état des lieux : "Nous avons 68 places de vélo et 8 casiers pouvant contenir chacun 6 skates. Ce pour près de 600 élèves, dont 53 sont des assidus du vélo." Cette constante promotion des transports propres est nécessaire, car, depuis la mise en place du garage à vélo il y a deux ans, on constate que les habitudes évoluent lentement. Laura pratique et recommande le covoiturage : "Quand je viens à l'école en voiture, ma mère en profite pour déposer aussi une copine." Halima préfère les transports qui ne polluent pas : la marche, le skate, les rollers…

Acteurs et militants du développement durable, nos "écollégiens" en profitent pour devenir des véritables experts : ils ont visité une déchetterie, sont allés apprendre la gestion des forêts avec des bûcherons de l'Office national des forêts (ONF) (voir notre article Les forestiers en herbe) et ont récemment accueilli Bruno Vienne, membre de l'expédition Tara (voir notre article Tara, au chevet de la banquise) qui est venu leur parler des pôles… Fascinés par son récit et les nombreuses anecdotes qu'il a partagés avec eux, les élèves sont devenus incollables sur le réchauffement climatique et la détérioration de la banquise.

Affiches sur le développement durable - Collège Jean ZayDans les couloirs du collège, à côté des salles de sciences, des posters rappellent à tous les règles du développement durable.
© G. Tixier / Banque des savoirs
La solidarité n'est pas oubliée. Deux projets distincts sont proposés par la conseillère principale d'éducation (avec l'accord du principal) aux élèves qui souhaitent s'impliquer : Pas d'école pas d'avenir, et Mets tes baskets et bats la maladie. Pour chacun de ces projets, les élèves se mobilisent pour lever des fonds. En vendant des autocollants ou des gâteaux faits à la maison ou même en organisant des manifestations sportives, ils apportent leur soutien à la construction d'une école au Pérou ou aux malades atteints de leucodystrophies. Si les professeurs d'EPS sont mis à contribution, les professeurs d'histoire-géographie profitent également de la solidarité internationale pour faire réaliser des exposés sur la situation scolaire dans différents pays…

Même le cours d'espagnol s'est mis au développement durable : les élèves de 3e y réalisent, en espagnol bien sûr, des affiches sur le thème de l'écologie. Il faut dire que leur professeur, Madame Rodriguez, anime le club de jardinage du collège. Ses membres ont déjà pu récolter des topinambours, planter des bulbes et des pensées, et au printemps ils vont semer radis et petits pois… Parmi les grands projets du club, la plantation d'arbres fruitiers, la récupération de l'eau de pluie, et l'installation d'un bac à compost avec la complicité de la cantine scolaire…

Principal, conseillère d'éducation, infirmière, intendant, parents d'élèves : tous se mobilisent.
Jusqu'à Monsieur de Rocher, l'agent d'entretien, qui voit d'un très bon œil toute cette agitation : dans son local technique, il a depuis longtemps reconverti les vieux récipients de la cantine en seaux et bidons pour ses produits d'entretien. Si les élèves multiplient les poubelles dans la cour cela, ne lui fait-il pas du travail en plus ? "Au contraire, je n'ai pas à aller récupérer les vieux papiers n'importe où !"

Il est encore beaucoup trop tôt pour juger des effets de cette action qui se met tout juste en place. Tant au sein du collège qu'au-delà de ses portes. Une chose est sûre : faire coopérer les différents "acteurs" (élèves, professeurs, personnels de cantine, d'entretien, etc.) sur un même projet est passionnant, mais pas toujours évident. Et des actions a priori simples se sont déjà révélé compliquées. Par exemple, des chaises anciennes et inutilisées devaient être données à l'association Emmaüs, mais il fallait pour cela une autorisation administrative spécifique de la part de l'Éducation nationale, qui en est propriétaire. Cette action est ainsi suspendue depuis six mois… Agir pour le développement durable demande de la patience et de l'endurance !

A RETENIR

Dispositif "Mieux se former au collège"
Pour en savoir plus sur ce programme initié par le Conseil général de l'Essonne, consulter le site web du département, rubrique Éducation-Jeunesse ou le Guide des activités scientifiques de la Banque des savoirs !

Dispositif “Collégien citoyen”
Inclus dans le plan "Mieux se former au collège", ce programme concerne des initiatives structurantes pour tout un établissement, mobilisant aussi bien les professeurs, les élèves et les parents, et ayant une dimension d'apprentissage de la citoyenneté. Ils peuvent être centrés autour de divers thématiques : humanitaire, développement durable, environnement…

Agenda 21 local et Conseil général de l'Essonne
Pour découvrir les actions engagées dans ce département, consulter son site web, rubrique Développement durable.

AUTRES EXPERIENCES DE DEVELOPPEMENT DURABLE AU COLLEGE

Blogs du collège Charles Péguy de Morsang sur Orge
http://starecology-mso.blogspot.com/
http://lesecoloscollegiensdepeguy.blogspot.com/

Restez connecté

Suivez-nous : Page Facebook Page Twitter

Lettre d'information :

Vidéo

Cette vidéo nécessite le plug-in gratuit Flash 8.
Il semble que vous ne l'avez pas.
Cliquer ici pour le télécharger

Interview de Xavier Raepsaet - La propulsion nucléaire spatiale

Portraits d'experts

  • Romina Aron Badin, les primates au coeur
  • Jacques-Marie Bardintzeff, une vie consacrée aux volcans
  • Catherine Charlot-Valdieu :  Home sweet home
  • Didier Labille, l’astronomie en amateur professionnel