logo Essonne

Hommage à François Le Guern, volcanologue à tout faire

Il fut l'un des tous premiers contributeurs de la Banque des savoirs. Le volcanologue François le Guern nous a quittés le 13 mai 2011, à l'âge de 69 ans. Toute notre équipe souhaite rendre hommage à cet homme courageux, grand scientifique et vulgarisateur passionné.

Portrait de François le GuernFrançois Le Guern est un volcanologue spécialiste de l’étude des gaz volcaniques.
© F. Le Guern

Un scaphandre, une collection d’entonnoirs, des poêles à bois, du plexiglas, des bidons de produits chimiques, un piolet, des casques de spéléo et de chantier, plus de trente moules bizarres... La maison de François Le Guern était remplie d'un beau fatras. Et pour cause : tout cet équipement servait à nourrir sa grande passion : les volcans ! Une passion qui a fait de lui un volcanologue de renom au  Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), et l'un des pionniers en matière d'étude des gaz volcaniques.

Il s'appelle François Le Guern, mais tout le monde l'appelait Fanfan. Fanfan n'a pas seulement consacré sa carrière aux volcans, il leur a consacré sa vie entière.
 
La science sur le terrain

Conseils pour devenir volcanologue

Pour devenir volcanologue, le parcours le plus logique est de passer un bac scientifique et de suivre des études de géologie ; mais ce n'est pas le seul chemin possible car la volcanologie fait appel à de nombreuses spécialités. Si l'on veut s'intéresser aux risques d'éruptions et aux conséquences sur les populations par exemple, on peut se former en informatique, physique, chimie et même en économie et en sociologie.

La volcanologie se pratique aussi sur le terrain, c'est-à-dire dans l'eau ou au sommet des montagnes. Il vaut mieux être un bon sportif et pratiquer la plongée ou l'alpinisme.

Enfin, il faut avoir un bon caractère et un véritable esprit d'équipe car on n'étudie jamais un volcan tout seul.
Et bien sûr, il faut aimer voyager.

Devenir volcanologue demande un grand investissement personnel et de longues études en perspective. François Le Guern a passé deux licences : une en biologie, l'autre en géologie ; il a écrit deux thèses : une en géologie, l'autre en chimie. Puis il a continué dans la recherche, toute sa vie durant. Il étudiait les volcans pour les comprendre, pour connaître la planète, mais  aussi et surtout pour sauver des vies. Car Fanfan est spécialiste des gaz qui sont à l'origine des éruptions volcaniques. Sur son ordinateur il déterminait leur composition ce qui permettait d’agir en prévention contre les éruptions bien sûr, mais aussi dans des domaines plus surprenants comme l'industrie pétrolière, le trafic aérien ou la protection de l'environnement. Cette spécialité l’a  rendu mondialement connu.

Mais être volcanologue pour Fanfan, ce n'est pas seulement être dans un bureau. Durant près de 30 ans, Fanfan a accompagné Haroun Tazieff sur la plupart des volcans de la planète. Pour aller sur un volcan, il faut être préparé à braver tous les dangers : les parois abruptes, le feu, les gaz toxiques et même la neige. Mais Fanfan n'avait pas peur de tout cela car il était sportif de haut niveau. Il descendait en rappel dans les cratères, il prélevait des roches, de la lave durcie, et bien sûr des gaz. Lourdement chargé, il escaladait les parois pour ressortir. Puis, il rentrait à pied dans la vallée… ou à skis, c'est plus rigolo. 
Parfois, il se déguisait en cosmonaute pour se protéger des gaz toxiques et des bombes volcaniques. Pour d'autres recherches, il enfilait sa combinaison de plongée et  prélevait sous l'océan les fameux gaz volcaniques. Pour cela, Fanfan a mis au point une machine spéciale qui permet de les prélever dans toutes les situations.

La science à portée de tous

Mais Fanfan n’était pas seulement un scientifique méticuleux, il a toujours développé le goût de la transmission de la connaissance. En 1984, il crée ADIS Volcans, une association de vulgarisation scientifique exclusivement consacrée aux volcans. Il  parcourt la France pour présenter ses expositions dans les lycées, les foires, les centres culturels et même parfois dans les centres commerciaux, Il va dans le monde entier pour tenir des conférences en français, anglais, ou italien. Il fait des films sur les volcans qu'il tourne puis monte lui-même à la maison. Mais, il a aussi eu l'idée de fabriquer d'immenses maquettes de volcans. Fanfan est un artisan. Sa plus grande maquette mesure 11 mètres de long ! Mais comment transporter tout ça ? …Pas de problèmes, il a tous les permis de conduire : poids lourds, super lourds, transports en commun et même son brevet de cariste.

Fanfan avait une passion, les volcans ; et cette passion lui a permis de développer tous les talents.

Parfois, il se posait et jouait un petit air d'harmonica..


Si le volcan s’est éteint, son œuvre continue…

1f4ff35cf9Du 5 au 11 novembre, la ville de Villebon organise une grande exposition :  Volcan et environnement, conçue par François Le Guern et réalisée par l’association villebonaise  ADIS.
Elle retrace  30 ans d'expéditions sur les volcans actifs  pour mieux comprendre  l'impact du volcanisme sur notre environnement. Partez des profondeurs de la terre pour imaginer le mouvement des plaques à l’origine des volcans. Plongez dans le spectacle impressionnant d’une coulée de lave. Maquettes, décors animés, films et photos vous permettront d'apprécier l'ampleur et la variété des  phénomènes volcaniques. De nombreux objets : matériel de terrain, roches volcaniques,  instruments de mesure des gaz  seront présentés pour expliquer les mécanismes éruptifs.
Plus d'informations dans l'agenda

Restez connecté

Suivez-nous : Page Facebook Page Twitter

Lettre d'information :

Vidéo

Cette vidéo nécessite le plug-in gratuit Flash 8.
Il semble que vous ne l'avez pas.
Cliquer ici pour le télécharger

Interview de Xavier Raepsaet - La propulsion nucléaire spatiale

Portraits d'experts

  • Romina Aron Badin, les primates au coeur
  • Jacques-Marie Bardintzeff, une vie consacrée aux volcans
  • Catherine Charlot-Valdieu :  Home sweet home
  • Didier Labille, l’astronomie en amateur professionnel