logo Essonne

L’ADN

  • Posté le : Lundi 21 Mai 2012

Questions posées à :

L’ADN

Pierre Tambourin, biologiste, directeur du Génopole d'Evry

L’ADN, c’est l’acide désoxyribonucléique. On présente l’ADN comme la molécule renfermant les informations nécessaires à la vie. Elle est le support de ce que l’on appelle l’hérédité. Il y a dix ans, le Génopole d’Evry a participé aux efforts mis en place par plusieurs laboratoires dans le monde pour, d’une part, dresser la carte du génome humain, et d’autre part décrypter la formule chimique complète de l’ADN de l’Homme.

Quatre questions à Pierre Tambourin, biologiste, directeur du Génopole d'Evry.

  • Qu’est-ce que l’hérédité ?

    L’ADN

    L’hérédité, c’est la transmission de caractéristiques particulières, d’une génération à la suivante. Cela dure depuis 3,5 milliards d’années environ, depuis l’apparition du vivant.
    Avec la naissance de l’agriculture, il y a à peu près 15 000 ans, l’homme a commencé à modifier son environnement. En se rendant compte que de génération en génération, des caractères, des traits particuliers réapparaissaient, il s’est mis à sélectionner les animaux et les végétaux pour leurs qualités et leurs performances.
    Prenons un exemple. Dans un élevage de vaches laitières, les plus intéressantes sont celles qui donnent le meilleur lait et qui résistent le mieux aux maladies. Un éleveur a donc intérêt à croiser les vaches qui donnent le plus de lait avec les taureaux les plus robustes, en espérant que cela donnera naissance à des vaches laitières encore meilleures.
    Pendant très longtemps, les décisions des éleveurs se fondaient donc sur leurs expérimentations et de leurs observations. Et c’est vers la fin du XIXème siècle que l’on a commencé à comprendre les lois de cette hérédité.

  • Comment ont commencé les études contemporaines sur la génétique?

    L’ADN

    A cette époque, les biologistes se sont dit que cette information, qui se transmettait visiblement de génération en génération, devait être stockée quelque part dans tous les êtres vivants. La découverte de la cellule comme point commun à tous les organismes vivants date également de cette période. Du coup, les scientifiques ont commencé à suspecter que la cellule stockerait de l’information.

  • Où se trouve l’ADN?

    L’ADN

    Toutes les cellules comportent de petits éléments : les molécules. Dans les années 1930, les chercheurs ont réussi à les séparer les unes des autres. Ils ont commencé à travailler sur les plus minuscules des organismes que l’on connaissait à l’époque, les bactéries. En caractérisant les diverses molécules, ils en ont découvert qui étaient vraiment beaucoup plus grandes que les autres. Elles avaient aussi un aspect particulier : elles étaient filamenteuses. Ces molécules, c’était de l’ADN.
    Sous le microscope, la molécule d’ADN ressemble à une double chaîne ou à deux colliers qui s’entrelacent. L’ensemble de l’ADN est rangé dans les chromosomes. Chez l’Homme, ils se trouvent dans le noyau des cellules et il y en a 23 paires.

  • Et comment ça marche ?

    L’ADN

    L’ADN est un enchaînement de quatre éléments de base. On les désigne par les lettres A, C, T et G. Une molécule d’ADN peut présenter l’enchaînement de plusieurs milliards de ces quatre éléments. Et c’est l’organisation très précise de cet enchaînement qui contient les messages et le secret de la vie. On est vraiment ici, dans le disque dur de ce qui fait le vivant. A tout moment, la cellule trouve dans l’ADN la majeure partie de l’information dont elle a besoin pour bien fonctionner. Chaque fois qu’une cellule se divise, ce qui arrive en permanence depuis la fécondation jusqu’à la fin de la vie, l’ADN se duplique et se retrouve en copies identiques dans les deux nouvelles cellules. Mais le système n’est pas parfait et il peut y avoir des erreurs de copie. Si elles ne sont pas corrigées, on a des mutations. Et une accumulation de mutations peut engendrer des maladies, des cancers par exemple.

Restez connecté

Suivez-nous : Page Facebook Page Twitter

Lettre d'information :

Vidéo

Cette vidéo nécessite le plug-in gratuit Flash 8.
Il semble que vous ne l'avez pas.
Cliquer ici pour le télécharger

Interview de Xavier Raepsaet - La propulsion nucléaire spatiale

Portraits d'experts

  • Romina Aron Badin, les primates au coeur
  • Jacques-Marie Bardintzeff, une vie consacrée aux volcans
  • Catherine Charlot-Valdieu :  Home sweet home
  • Didier Labille, l’astronomie en amateur professionnel