logo Essonne

Glossaire

Inuktitut

Littéralement "à la manière des Inuit", la langue des Inuit du Nunavut (territoire autonome du Canada, créé en 1999 et géré par les Inuit) et du Nunavik (partie inuit du Québec).

Source : Céline Espardellier


La langue inuit s’est constituée à la suite de migrations venues d’Asie par le détroit de Béring. Elle est rattachée à la famille eskaléoute dont les représentants se seraient implantés dans le sud-ouest de l’Alaska, il y a environ 6 000 ans.

Elle comprend deux principales branches : aléoute et esquimaude. L’aléoute s’est distingué de l’esquimau qui s’est lui-même subdivisé en trois branches : le sirenikski (aujourd’hui disparu), le yupik (parlé en Sibérie, sur l’île St Laurent et dans le centre de l’Alaska), le continuum inuit (nord de l’Alaska, Arctique canadien, Groenland).

L’ensemble inuit forme actuellement un continuum linguistique remarquable qui s’étend sur 15 000 km de côtes, du nord de l’Alaska à la côte orientale du Groenland, en passant le long des côtes nord-américaines ; il se subdivise en seize variétés linguistiques regroupées, d’Ouest en Est, en quatre grands groupes, selon les classifications les plus récentes, soit :

1. l’iñupiaq du nord de l’Alaska

2. l’inuktun de l’Arctique occidental canadien

3. l’inuktitut de l’Arctique oriental canadien

4. le kalaallisut du Groenland

Soulignons qu’il existe quelques éléments lexicaux d’origine inuit aujourd’hui intégrés au français tels que anorak (de annuraaq “vêtement” ; anuri “vent”), igloo (de illu “abri, maison”), kayak (de qajaq “embarcation monoplace pontée”), oumiak (de umiaq “grande barque recouverte de peau”), nunatak (de nunataq “sommet rocheux sans neige”, terme essentiellement connu des géographes).

Source : Espace Inuit

Dossiers liés à ce mot :

Restez connecté

Suivez-nous : Page Facebook Page Twitter

Lettre d'information :

Vidéo

Cette vidéo nécessite le plug-in gratuit Flash 8.
Il semble que vous ne l'avez pas.
Cliquer ici pour le télécharger

Interview de Xavier Raepsaet - La propulsion nucléaire spatiale

Portraits d'experts

  • Romina Aron Badin, les primates au coeur
  • Jacques-Marie Bardintzeff, une vie consacrée aux volcans
  • Catherine Charlot-Valdieu :  Home sweet home
  • Didier Labille, l’astronomie en amateur professionnel