logo Essonne

Glossaire

Résineux

Les arbres sont couramment regroupés en deux grands ensembles : les "feuillus" d’un côté et les "conifères" ou "résineux" de l’autre. En botanique, cette distinction relève de deux groupes distincts au sein des phanérogames (végétaux dont le mode de reproduction est basé sur les fleurs et les graines. À l’opposé, les cryptogames regroupent les végétaux sans fleur, ni graine : algues, champignons, fougères, lichens, mousses, prêles…)

Les "résineux" ou "conifères" forment le groupe principal des gymnospermes (végétaux phanérogames possédant une fleur très réduite, dont la graine n’est pas protégée dans un vrai fruit). Leurs graines possèdent au moins deux cotylédons. Elles sont souvent situées à la base d’écailles ligneuses regroupées sous forme d’épis : les cônes. La plupart des conifères possèdent des cellules sécrétrices de résine dans leurs écorces, leurs feuilles ou leur bois, d’où l’appellation courante de "résineux". Parmi eux : le pin maritime, l’épicéa commun, le pin sylvestre, le sapin pectiné, etc.

Source : ONF (Office National des Forêts)

Dossiers liés à ce mot :

Restez connecté

Suivez-nous : Page Facebook Page Twitter

Lettre d'information :

Vidéo

Cette vidéo nécessite le plug-in gratuit Flash 8.
Il semble que vous ne l'avez pas.
Cliquer ici pour le télécharger

Interview de Xavier Raepsaet - La propulsion nucléaire spatiale

Portraits d'experts

  • Romina Aron Badin, les primates au coeur
  • Jacques-Marie Bardintzeff, une vie consacrée aux volcans
  • Catherine Charlot-Valdieu :  Home sweet home
  • Didier Labille, l’astronomie en amateur professionnel